Quels sont les meilleurs produits Aroma-Zone ? Bilan après plus de dix ans !

Aroma-Zone est une entreprise française fondée en 2000, dont la principale activité est la vente en ligne de produits d’hygiène, de cosmétiques, de produits d’entretien pour la maison. La particularité de ces produits ? L’argument de vente est comme chez beaucoup de marques l’appel à la nature. On y retrouve énormément d’huiles végétales, d’huiles essentielles et d’hydrolats. Pour ma part, j’apprécie beaucoup de retrouver des produits bruts.

J’entends par produits bruts des produits composés d’un ingrédient, ou alors avec une composition très courte), notamment les huiles essentielles. Il est beaucoup plus simple de détecter les éventuelles réactions de la peau, si on utilise un produit à la fois. Cependant, il ne faut pas oublier que même les produits bruts sont obtenus par des procédés mécaniques et industriels, et Aroma-Zone vend aussi des actifs qui ne se trouvent pas tels quels dans la nature.

Cela n’a rien de gênant mais du coup c’est un peu dommage cette séparation très artificielle entre la cosmétique naturelle et la cosmétique dite de synthèse… Les marques 100% naturelles et les marques 100% synthétiques n’existent tout simplement pas. En outre, les ingrédients naturels comportent eux-mêmes, sans aucune transformation, plein de substances organiques différentes. Du coup, quand on dit que la cosmétique dite de synthèse est toxique parce qu’elle contient plein d’ingrédients, cela n’a pas vraiment de sens.

Revenons à Aroma-Zone. Aroma-Zone est souvent vue comme une petite entreprise familiale. En réalité, c’est un géant de la cosmétique, et ses fondateurs, qui sont effectivement les membres d’une même famille, font partie des familles les plus aisées de France. Aroma-Zone est aussi accusé de concurrence déloyale envers les petits producteurs, puisqu’elle vend à bas prix une quantité industrielle de produits. Les petits producteurs ne peuvent donc s’aligner. Cette entreprise est aussi accusée de négocier fortement sur les prix lorsqu’elle entre en collaboration avec les producteurs, ce qui peut mener à des rémunérations injustes. Ces accusations semblent être le fruit de témoignages éparpillés de producteurs, et je ne saurais vous dire si elles sont parfaitement fondées, car je n’ai pas les chiffres en ma possession.

Depuis son succès, Aroma-Zone a également des boutiques physiques dans de nombreuses villes françaises, ainsi qu’une boutique en Belgique. Le point fort de ces boutiques est le grand nombre de conseillers compétents qui peuvent vous renseigner. Le point faible est que les plus grandes boutiques Aroma-Zone sont très visitées. Aroma-Zone produit également ses propres produits (shampoings solides, huile sèche, lait relipidant…), ce qui permet de s’y retrouver lorsqu’on n’est pas adepte du fait maison. Oui, Aroma-Zone est en effet un pionnier de la cosmétique DIY (do it yourself, ce que l’on appelle ici le fait maison). On y trouve en effet des actifs, des agents de texture et des bases neutres pour pouvoir créer ses propres cosmétiques, comme en cuisine. Le site Aroma-Zone contient énormément de recettes pour cela. Il faut bien entendu suivre les conseils d’hygiène et de sécurité. Pour ma part, je ne suis pas très adepte du 100% fait maison, car je déteste devoir suivre toutes ces étapes avec le risque de me louper et de gâcher tous les ingrédients. Il m’arrive cependant de créer mes propres produits, mais j’improvise généralement mes recettes.

Malgré les critiques que l’on peut faire à Aroma-Zone, j’apprécie globalement cette entreprise. Beaucoup de leurs produits n’ont pas d’équivalent ailleurs, comme leur base neutre (un gel lavant tout en un) qui n’a pas d’équivalent ailleurs. Centifolia et WAAM font aussi des bases neutres, mais la base neutre Aroma-Zone est bien meilleure. Aroma-Zone permet aussi d’acheter des actifs comme les AHA, l’urée, l’allantoïne, le bisabolol, et d’améliorer fortement un produit en le personnalisant. Souvent j’achète mes hydrolats, mon gel d’aloe vera et mes huiles végétales ailleurs, mais je n’ai jamais trouvé d’alternative à Aroma-Zone pour certains produits. Pour les peaux sensibles, capricieuses, Aroma-Zone est un excellent choix quand on connaît les produits.

La stratégie Aroma-Zone est un achat de volumes énormes pour maintenir des prix démocratiques et ainsi avoir un immense panel d’acheteurs potentiels, au prix parfois d’une baisse en qualité, aussi bien en ce qui concerne la conservation et la qualité des produits qu’en terme de service client. Par exemple les huiles essentielles sont bien moins chères qu’ailleurs, mais leur odeur est beaucoup moins présente et moins persistante que chez des producteurs de qualité. Je me demande si c’est seulement une qualité moindre initiale ou si c’est le fait qu’en achetant de tels volumes, les produits doivent être conservés bien plus longtemps. C’est encore plus dommage pour des produits comme les hydrolats ou le gel d’aloe vera qui peuvent vite tourner. Cette manière de faire est très différente de certains petits producteurs qui ne veulent pas sacrifier la qualité d’un produit en baissant leurs prix, et qui se retrouvent avec des produits bien plus chers que les produits Aroma-Zone. Cependant il ne faut pas raisonner de façon manichéenne, tous les petits producteurs ne sont pas de qualité égale, et certains ont des produits de qualité très faibles vendus à prix d’or sous prétexte qu’il s’agit d’un petit producteur. Comme toujours, il faut soi-même essayer au cas par cas !

Coco silicone :

C’est un produit que j’ai utilisé il y a quelques années. Pour être franche, je pense que je ne savais tout simplement pas l’utiliser, et j’ai détesté ce produit. J’avais les cheveux lourds, cartonneux… C’est un produit soluble dans l’huile, ce qui fait qu’il faut soit le mélanger dans de l’huile soit dans un produit contenant de l’huile comme une crème… Seulement huile + silicone + dosage hasardeux = résultat cartonneux. Ce produit est présenté comme un silicone-like, c’est-à-dire comme un produit alternatif aux silicones qui va agir de la même façon. C’est un produit qui se présente dans un flacon en plastique basique, et qui a une texture que je trouve visqueuse et désagréable.

Note : 0/10

Honeyquat

C’est aussi un produit que j’avais essayé il y a quelques années. J’ai aussi détesté ce produit. Il est visqueux, collant, sort difficilement du flacon en verre, et laisse les cheveux collants et ternes. Ne me demandez pas de mieux le doser, c’est tout simplement impossible avec une texture pareille.

Note : 0/10

AHA

C’est un produit que j’avais essayé il y a quelques années, oui, encore. Il s’agit d’un actif exfoliant. Je ne l’aimais pas beaucoup à l’époque. J’en utilisais parfois une dizaine de gouttes par utilisation, et je me demandais pourquoi j’avais la peau complètement abîmée. Il faut dire qu’à l’époque, peu de gens parlaient du danger de trop exfolier sa peau avec des AHA, ni du fait que les AHA rendaient la peau plus vulnérable aux effets du soleil. Je l’ai essayé plus récemment. J’avais la peau complètement granuleuse et mon irritation stagnait (eczéma – rosacée) malgré une routine non irritante. Donc un jour j’en ai mis une goutte l’après-midi dans un coton mélangé avec le toner à l’acide hyaluronique Clémence et Vivien, sur tout mon visage (puis sur mon buste). J’ai ressenti de légères piqures, et ma peau est apparue rouge pendant vingt minutes.

Deux heures plus tard, la sensation a disparu et mon teint est devenu très frais, avec les pores resserrés, la peau douce, pas grasse, comme après n’importe quel peeling digne de ce nom. Le soir, comme je n’avais pas exfolié ma peau depuis longtemps, j’en ai remis une goutte, de la même manière. Le lendemain, ma peau était vraiment plus douce, notamment sur le buste où j’ai enfin constaté une amélioration spectaculaire alors que je me tartinais de crème depuis des mois… Cependant les AHA peuvent causer une purge, c’est-à-dire une sortie temporaire des boutons déjà présents sous la peau, et j’ai effectivement constaté ça également. Ce que j’adore aussi avec les AHA c’est que si j’en mets quelques gouttes dans le shampoing, mes cheveux sont beaucoup plus brillants.

Je l’ai déjà écrit de nombreuses fois, en cas de rosacée ou d’eczéma avec une barrière cutanée abîmée, ou de barrière cutanée abîmée, il faut éviter l’exfoliation. Cependant parfois quand on met énormément de soins réparateurs sans exfolier pendant des semaines ou des mois, la cicatrisation peut vraiment stagner et dans mon cas, cet actif m’a bien servi récemment. Cependant je ne l’utiliserai certainement pas tous les jours ! Pour le moment je m’arrête à une utilisation par semaine voire moins. Je pense finalement que je préfère utiliser cet actif une fois par semaine que l’acide azélaïque tous les jours. Le seul problème, c’est que le flacon fonctionne sur le principe du codigoutte et ce produit met une éternité à sortir. Finalement ce n’est pas si mal, ça permet d’éviter les surdoses, sauf pour les gens comme moi qui croient secouer un milkshake…

Note : cet actif passe de 0/10 à 10/10, c’est rare ! C’est sans doute l’actif qui a l’effet le plus rapide sur moi, parmi ceux que j’ai essayés.

Algo Zinc

C’est sans doute l’actif que j’ai le plus acheté sur Aroma-Zone. Je ne l’apprécie pas du tout sur ma peau. Il m’assèche énormément la peau, même si je l’ai peut-être mal dilué. Je ne l’ai pas utilisé suffisamment longtemps pour constater la baisse des boutons, mais sur mon court temps d’utilisation j’ai constaté une aggravation. Sur le cuir chevelu, c’est une toute autre histoire. J’en mets quelques dizaines de gouttes dans mon flacon de shampoing (10 pour un format voyage, 40 gouttes pour un flacon de 500ml), et je peux vous assurer que mon cuir chevelu et mes cheveux sont au moins trois fois plus propres et brillants. Je n’arrive plus à m’en passer…

Note : 9/10

Protéines de soie

C’est un bon produit à incorporer dans les shampoings maison. D’ailleurs certains shampoings solides (comme ceux de la marque Naturayl) contiennent des protéines de soie. C’est un actif efficace pour démêler et gainer les cheveux. Je pense cependant que c’est un actif qui alourdit énormément les cheveux, ce qui n’est pas un effet que je recherche. Je trouve également ce produit moins efficace que les protéines de riz Aroma-Zone. Comme il faisait doublon avec les protéines de riz, et que je n’aime pas accumuler les flacons, j’ai cessé d’acheter ce produit.

Note : 3/10

Protéines de riz

J’ai mis des années à les apprivoiser. J’adore ce produit ! Je le mets : en grande quantité dans les masques avant-shampoing, en petite quantité dans les shampoings, et en moyenne quantité dans les après-shampoings. Attention, ce produit sent vraiment fort, donc je ne les mets pas directement dans les flacons mais dans chaque dose individuelle. Ce produit a une odeur infecte de poisson. Je n’arrive même pas à l’utiliser en présence directe d’une autre personne, donc j’attends d’avoir deux heures de solitude devant moi !

Cependant, je n’ai jamais vu un produit aussi efficace : l’effet sur la définition, la brillance, le volume, mais aussi la douceur des cheveux est incomparable. Je l’ai notamment utilisé mélangé au masque protéiné Shea Moisture en pose longue (toute la nuit), environ 30 gouttes pour toute ma chevelure mi-longue, et l’effet était décuplé. Le lendemain, on aurait dit que j’avais fait un traitement à 500 euros chez le coiffeur. Je l’ai aussi mélangé à la crème modelante pour les boucles La Saponaria, que j’utilise plutôt en après-shampoing à rincer, et pareil, cela me donne de très beaux cheveux. Heureusement, l’odeur part au rinçage ! Cet actif est aussi incroyable en utilisation sur la peau. Il retire vraiment les marques de sécheresse. Je l’utilise mélangé à du gel d’aloe vera ou un sérum à l’acide hyaluronique le soir sur le contour des yeux. Le lendemain j’ai un contour de l’œil reposé et d’une douceur !

Note : 9/10 (j’enlève un point pour l’odeur de poisson)

Bacti Pur

Cet actif est présenté comme anti-bactérien. On peut l’utilisé dilué sur la peau pour réguler l’acné, ou l’utiliser en déodorant. Je ne sais plus si je l’ai déjà utilisé sur mon visage, mais je n’ose plus réessayer. En déodorant, je l’ai trouvé complètement inefficace. Je l’ai donc fini dans la machine à laver pour mes vêtements, car j’utilisais une lessive maison très douce avec uniquement de l’eau, du savon de Marseille et du sel. Mes vêtements sentaient très bon après le lavage, idem pour la machine à laver mais je ne sais pas dans quelle mesure il a aidé, ni même s’il a joué un rôle, car je n’ai jamais eu de problème avec l’odeur de mes vêtements. Pour l’effet antibactérien, je n’ai pas le matériel adéquat pour le mesurer.

Note : 1/10

Actif provitamine B5 (panthenol)

C’est un excellent actif polyvalent que j’utilise en cas de peau qui tiraille. Je peux l’ajouter dans les crèmes, dans les masques et appliquer le mélange sur peau humide (après un hydrolat par exemple). Je l’ajoute également à mes huiles de douche et à mes gels douches. Il améliore réellement la douceur de la peau. Je l’utilise également en ajout à mes masques pour cheveux, surtout ceux avant le shampoing. S’il m’arrive de faire un shampoing maison, le panthenol fera obligatoirement partie des ingrédients ! On peut aussi en ajouter à très faible dose dans le shampoing. J’ai toujours préféré le panthenol à la glycérine. Comme c’est assez visqueux, j’enlève le codigoutte ! Je le mélange aussi parfois à mon lait nettoyant directement sur le coton, et ça aide un peu pour les tiraillements. Ce n’est pas miraculeux, mais ça aide.

Note : 9/10

Base lavante neutre sans palme

Je reviens toujours à ce produit. La tolérance cutanée est parfaite, j’adore sa texture gel très agréable et rafraîchissante, le fait qu’il n’y ait ni parfum ni huile essentielle (mais vous pouvez en ajouter !). En shampoing, cette base lave parfaitement et ne laisse aucun résidu dans les cheveux, même si vous avez fait un masque riche et même si vos cheveux baignent dans une huile végétale. Les cheveux sont brillants et doux. Il faut impérativement faire un après-shampoing ou un masque ensuite pour avoir une belle définition, car utilisée seule, cette base lavante laisse les cheveux un peu mousseux et sans définition, c’est bien son seul défaut. Comme elle est vendue dans des formats énormes, finir un tel flacon peut devenir lassant, mais ce produit finit toujours par me manquer. Le bidon de 5L est assez compliqué à ouvrir quand on n’a pas de ciseaux sous la main, à cause de sa sécurité enfant. J’ai fini par réussir, mais ce fut laborieux ! Beaucoup de produits Aroma-Zone (actifs et huiles essentielles notamment) ont une sécurité enfant, je trouve ça très bien pour éviter les accidents domestiques, mais si même les adultes ont du mal à les ouvrir (même quand on a compris le principe !)… Vivement un système encore plus ingénieux !

Note : 9,5/10

Actif Allantoïne

Un actif apaisant que j’utilise de deux manières en ce moment : je mets quelques cuillères à café d’allantoïne dans mon huile de douche (puis je secoue le flacon) et je fais des masques pour le visage en ajoutant une pincée d’allantoïne dans un sérum ou dans un gel. C’est un actif effectivement très apaisant. Je n’aime pas trop les actifs sous forme de poudre, mais je rachèterai quand même, car cela soulage vraiment la peau. En ajoutant trois cuillères à café d’allantoïne ainsi qu’un peu de panthenol dans mon huile de douche Cosmo Naturel, ma peau atopique s’est retrouvée très apaisée et adoucie le lendemain.

Note : 9/10

J’espère que cet article vous permettra d’y voir plus clair parmi la variété des produits Aroma-Zone. Je le remettrai probablement à jour pour ajouter d’autres produits !

Huile de Piqui

C’est une huile qui a la même consistante que l’huile de coco mais avec des grumeaux. Tout comme l’huile de coco, elle se solidifie quand il ne fait pas assez chaud : il faut donc la réchauffer au bain marie pour la faire sortir du flacon, car oui, elle est vendue sous forme de flacon. Je trouve dommage le fait qu’elle ne soit pas sous forme de pot, cela permettrait de la prélever comme un beurre corporel au lieu de gaspiller de l’énergie.

Cette huile a une odeur de fruit de la passion, mais une fois sur les cheveux elle se modifie. Je ne lui ai pas trouvé une odeur de plastique ou de poisson horrible comme certaines personnes ont détecté, mais disons qu’elle perd son odeur de fruit de la passion. Sur mes cheveux fins, en sérum pour les ondulations, je trouve que cette huile donne effectivement beaucoup de définition, mais si j’en mets un peu trop, les cheveux sont poisseux. Je ne vois pas trop d’avantages par rapport à l’huile de coco finalement. Elle a exactement les mêmes effets. Cependant je la trouve vraiment efficace en application pure sur les lèvres !

Note : 4/10

Huile de macadamia

J’avais bien aimé les produits capillaires de la marque Macadamia. Cependant la composition du shampoing m’irritait la peau. Je voulais retrouver l’huile de macadamia, et ayant entendu que cette huile avait une texture légère, j’avais hâte d’essayer un produit que je pouvais utiliser sur les cheveux et sur le corps en même temps. Je n’y croyais que moyennement mais j’ai adoré. Je l’ai trouvé moins légère que ce que l’on en dit. Je pensais que c’était léger comme l’huile prodigieuse Nuxe. Pas du tout. Il faut vraiment avoir la main très légère, pour ne pas se retrouver le corps baignant dans la friture pendant une heure au moins…

J’ai dû apprendre à doser, et effectivement, j’ai diminué la dose au moins de moitié… Il faudrait je pense ajouter une pompe ou un spray parce que le flacon Aromazone dans lequel est vendu l’huile n’est pas du tout pratique pour ça. J’ai cependant adoré cette huile. Je l’utilise de manière intensive en traitement capillaire, avant chaque shampoing, et mes cheveux adorent. Mes ondulations revivent, elles sont plus belles, les mèches qui n’ondulaient plus ondulent de nouveau, je commence à retrouver mes anglaises. Je dois en ce moment finir des shampoings que je n’aime pas trop (Desert Essence coco, Makesenz), et je me lave les cheveux quotidiennement ce mois-ci, autant dire que j’avais besoin d’un traitement de choc. J’utilise aussi cette huile sur tout le corps après la douche car j’ai fini mes baumes Avène Xeracalm et Uriage (baume oléo-relipidant). Je crois que mon eczéma déteste l’huile de macadamia, car celle-ci est très efficace sur les plaques.

Sur les boutons corporels et les plaques les plus récalcitrantes, j’utilise en duo avec l’huile de macadamia les AHA Aromazone sur de l’hydrolat de lavande, que j’applique au coton. Les plaques récalcitrantes que j’ai au buste depuis des années, qui partent avec des baumes épais, mais qui reviennent souvent après quelques jours, sont en train de diminuer pour de bon cette fois. J’ai testé les deux séparément (huile de macadamia puis AHA) et l’huile de macadamia a vraiment joué un rôle capital. Je suis bien contente de cette découverte, car le prix est bien moindre que mon précédent coup de cœur (crème Epaderm très efficace mais aussi assez chère), même si le flacon me dure 2 semaines à peine.

Note : 9/10

Ringarde Skincare

Le site qui ne vous vendra jamais de Drunk Elephant. Les conseils que je vous donne sont ceux que j'applique moi-même.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top