Comment je m’occupe de mes cheveux, avec de méchants sulfates (ils vont bien)

Petit historique (pour savoir d’où je pars)

J’ai eu les cheveux longs (et fins, mais plutôt souples et soyeux si j’en prends soin, rugueux et mousseux en cas de problème, pour vous donner une image visuelle, le même type que le modèle sur la photo de l’article). J’ai donc eu le temps de voir passer une quantité de produits nuls, médiocres, passables… Je précise que j’utilise des sulfates, surtout le sodium coco sulfate. Cependant je compense avec des soins sur les longueurs. Très occasionnellement, j’utilise des sulfates plus lourds, avec le premier truc qui me tombe sous la main : il y a une semaine, un shampoing Dop, même pas bio (je perds des lecteurs de paragraphe en paragraphe). J’utilise généralement des quats au quotidien, et très rarement des silicones sur les longueurs.

J’ai les cheveux en très bonne santé globale, mais il faut dire que je les coupe très fréquemment (les pointes une fois par mois), même s’ils vont bien. C’est une mauvaise habitude que j’ai depuis longtemps, je vous explique pourquoi je maudis cette habitude dans cet article.

Je vais vous faire ici la liste de mes produits préférés. Non, je n’utilise pas tous ces produits quotidiennement, loin de là. Cela ferait une sacrée somme. Je le précise car je ne veux pas pousser à la consommation inutile. Vous pouvez largement utiliser des produits moins chers. En ce moment, par exemple, j’utilise le masque Timotei au lait de coco, et une eau de rinçage au vinaigre alimentaire. J’ai des cheveux relativement simples à entretenir en général. Cependant, si j’avais des problèmes capillaires particuliers, les produits ci-dessous sont les produits que je rachèterai sans être déçue. Par exemple, comme je trouve mes cheveux légèrement mousseux en hiver, la baume Emblica me refait de l’œil.

Shampoings

Les shampoings Aromaury sont des shampoings solides qui lavent vraiment bien, qui durent très longtemps mais qui en plus sont très agréables à utiliser. Vous connaissez peut-être cette sensation désagréable des shampoings solides qui se désintègrent ou qui laissent un film poudreux sur les cheveux ? Vous n’aurez jamais cela avec Auromaury. Mes shampoings préférés sont le Coco Yéyé pour son odeur et le shampoing Ca Frisouille pour apporter de la définition à la chevelure. Le tensioactif clé est le sodium coco-sulfate. Il permet aux cheveux d’avoir ce rendu aéré, propre, plus qu’avec les autres shampoings solides. Le seul problème avec ce tensioactif est qu’il peut causer des démangeaisons à certaines personnes et qu’en utilisation trop fréquente, il assèche un peu les longueurs et les pointes.

Pour ma part, je trouve que ces désagréments sont très légers et évitables. Je déteste ce tensioactif dans d’autres shampoings, par exemple chez Santé Naturkosmetik (leur shampoing à l’orange m’avait tué le cuir chevelu mais aussi les longueurs et pointes), mais jamais les shampoings Aromaury ne m’ont tué le cuir chevelu ou abîmé les cheveux. Cependant, j’évite de les utiliser tous les jours, car si je le fais, au bout de quelques semaines, je commence à avoir de légères démangeaisons, qui disparaissent très vite (j’ai de l’eczéma). En espaçant, je n’ai aucun problème. En ce qui concerne l’assèchement des longueurs, cela n’arrive que si je m’abstiens de tout soin (pas de soin sans rinçage, pas de masque, pas d’après-shampoing, tout ça en même temps). J’ai pourtant les cheveux très fins et très fragiles. Autant vous dire que si vous appliquez au moins un après-shampoing, vous ne risquez rien. Petit conseil pour les personnes qui font de l’eczéma comme moi, il ne faut pas laisser couler son shampoing sur le visage et sur le corps, mais ça concerne presque tous les produits, pas seulement ceux qui contiennent des sulfates.

Les shampoings Loren Kadi ont le meilleur rapport qualité prix de tout le marché en ce qui concerne les shampoings liquides. Je les aime tous ! Si vous cherchez du volume et de la brillance, allez sur le site de Loren Kadi. Si vous galérez avec les shampoings bio, que vous n’aimez ni Douce Nature, ni Secrets de Provence, et encore moins Centifolia, vous trouverez votre bonheur chez Loren Kadi. Les produits n’ont pas de certification bio mais sont réellement de qualité. Vous pouvez trouver mon avis complet sur la marque en cliquant ici.

Les shampoings solides Naturayl sont excellents, j’ai rarement eu les cheveux aussi doux et soyeux qu’en les utilisant. Ces shampoings m’ont donné des cheveux de bébé, d’une douceur impressionnante, et faciles à coiffer. Le seul défaut est la texture et l’odeur moins agréables que chez Aromaury, sans que ce ne soit rebutant. Ils sont encore plus doux que les shampoings Aromaury et ne contiennent pas de sulfates : pour les chevelures très fragiles qui cassent facilement, c’est un excellent choix. Utilisés sur une longue période, je trouve qu’ils lissent et alourdissent un peu les cheveux, il faut utiliser des sulfates de temps en temps pour éviter cela.

Après-shampoings

Les après-shampoings Loren Kadi sont tout aussi excellents que les shampoings de la marque. L’avantage de ces après-shampoings, c’est leur légèreté, surtout pour celui au citron qui est un bonheur pour les cheveux fins !

On reste sur les produits ayurvédiques avec le Baume démêlant Emblica. J’ai rédigé un avis complet sur ce produit, que vous pouvez lire en cliquant ici. C’est simple à résumer : c’est un produit qui n’a presque que des qualités, hormis son odeur un peu spéciale.

Quant au Baume démêlant Centifolia, c’est le produit à choisir si vous n’avez pas été convaincu par mon avis sur le baume Emblica. Il a presque les mêmes qualités, mais son odeur est plus conventionnelle.

Pour les cheveux très fins facilement alourdis, on peut utiliser une crème sans rinçage à la place, et la rincer partiellement… Par exemple, la crème revitalisante boucles La Saponaria est trop riche pour mes cheveux fins, mais en après-shampoing, elle est parfaite !

Pour rendre un après-shampoing plus riche, on peut utiliser : du sirop d’agave ou du miel, des protéines de riz, du squalane, quelques gouttes d’huile…

Masques

Masques Shea Moisture : Vous pouvez y allez les yeux fermés, mais ce sont des masques plutôt riches à utiliser avec parcimonie. J’adore les utiliser avant le shampoing, j’y ajoute une très petite quantité d’huile et je laisse le tout de vingt minutes à toute la nuit. En masque normal après le shampoing, ils sont aussi très bien, mais sur mes cheveux fins, j’évite de trop en appliquer. Je vous invite à lire ici mon avis complet sur les masques Shea Moisture.

Le masque Christophe Robin, Masque à l’huile de pépins de figue de Barbarie : c’est vraiment très cher pour un masque, mais ce n’est pas n’importe quel masque. Il est en effet très concentré et il en faut très peu. Son odeur est très vieillotte, comme chez Davines (gamme Oi), mais certaines personnes adorent et j’en fais partie. La chevelure apparaît considérablement améliorée, comme lorsqu’on sort de chez le coiffeur. Comme je déteste aller chez le coiffeur (je n’y vais donc jamais sauf par dépit), j’adore ce genre de soins…

Le masque Shaeri, (masque Intense à l’huile de pépins de figue de Barbarie) est un excellent produit, je trouve que c’est un bon compromis entre Shea Moisture et Christophe Robin : l’huile de pépins de figue de Barbarie de Robin avec la définition améliorée du cheveu que l’on retrouve chez Shea Moisture.

Masques avant shampoings

J’ajoute souvent du sirop d’agave et / ou des protéines de riz Aroma-Zone mélangés avec un masque très riche comme les masques Shea Moisture (qui sont tous efficaces!). J’utilise aussi aléatoirement des huiles, de la mayonnaise, du yaourt, de la crème fraîche…

Eau de rinçage

S’il y a bien une catégorie sur laquelle vous pouvez économiser, c’est bien la catégorie des eaux de rinçage. Pour ma part, je mets souvent du simple vinaigre blanc alimentaire très dilué, ou du jus de citron très dilué. Je ne le fais pas à chaque lavage, j’alterne, avec : l’eau de cuisson des pâtes, l’eau de cuisson du riz, des hydrolats dilués, en ajoutant éventuellement une dizaine de gouttes du Complexe Hydratation Intense Aroma Zone, qui contient de l’urée.

Soins sans rinçage

Souvent, je ne mets rien, mais dans ce cas mes cheveux ondulent très peu, alors je les brosse et je les porte lisses. Je n’ai pas besoin de soin sans rinçage pour rendre mes cheveux brillants ou soyeux, car ils le sont déjà avec les shampoings que j’utilise. Donc leur principal intérêt pour moi est surtout la définition des ondulations. Le produit que j’utilise le plus est le gel d’aloe vera car il ne rend pas les cheveux poisseux. Je change très régulièrement de soin sans rinçage, il m’arrive d’utiliser des après-shampoings que je n’aime pas quand ils sont rincés en guise de soin sans rinçage, des huiles comme l’huile de coco. J’ai essayé plein de soins sans rinçage tout faits et j’en ai apprécié très peu. Voici ceux que je trouve excellents :

Le Finishing Leave-In Treatment de Rahua est cher mais est un produit vraiment intéressant qui dure une éternité. Il protège et gaine vraiment les longueurs. J’ai constaté beaucoup moins de fourches quand je l’utilisais, et j’ai pu atteindre une belle longueur grâce à ce produit particulièrement. Sur mes cheveux fins, j’en utilisais moins de l’équivalent d’un petit pois à chaque utilisation ! Il donne une apparence superbe à la chevelure.

.Le Lait Rose et Abricot John Masters Organics est une excellente crème sans rinçage que je recommande notamment pour les cheveux ondulés. Quelle définition, et tout ça sans poisser ! Je n’ai jamais eu de si belles ondulations qu’avec ce lait John Masters Organics !

Le Soin quotidien Shaeri est un véritable coup de coeur, je l’ai utilisé tout un été quand j’avais les cheveux morts et sans sauver les longueurs mortes, mes cheveux sont restés très présentables et doux.

Le cas des démêlants :

Le démêlant protecteur de chaleur Rahua est mon préféré de loin, mais il est très cher. Il dure très longtemps, et surtout, son rendu sur les cheveux est assez significatif pour le considérer comme un produit qui embellit les cheveux plus que comme un simple démêlant. Il rend les cheveux souples, gainés mais ne les alourdit pas. Attention, je préfère préciser que ce ne sera pas un produit miracle pour les cheveux abîmés (sur les différents avis de ce produit, certaines personnes indiquent être déçues car il ne sauve pas l’apparence de leurs cheveux abîmés), car il n’en existe aucun, mais sur cheveux sains, il aide vraiment à garder une longueur douce et démêlée, ce qui aide grandement à réduire la friction. J’ai réellement constaté un effet protecteur sur la longueur de mes cheveux.

Le démêlant Equave de Revlon est un vrai classique. Son effet démêlant est spectaculaire : c’est peut-être le meilleur spray démêlant du marché sur ce point, il démêle tout ! Il rend les cheveux plus brillants et plus doux, plus soyeux. Il n’alourdit pas du tout les cheveux , ce qui en fait un allié des cheveux fins. Son aspect démêlant permet d’éviter la casse liée au brossage. Il contient des silicones. Il dure une éternité (comptez en années). C’est également un bon spray coiffant, il donne une belle matière aux cheveux et apporte un léger effet de définition. Malheureusement, je le trouve beaucoup trop parfumé, c’est pourquoi je ne le rachèterai pas une fois mon tube terminé. Il sent très bon, ce n’est pas le problème. Dans un produit en spray, je trouve ça assez incommodant, et surtout, ayant de l’eczéma sur le visage et sur le corps, je n’aime pas utiliser des produits en spray aussi parfumés. Pour le moment je le vaporise sur ma brosse à cheveux pour éviter d’en mettre sur mon visage par erreur. Contrairement au spray Rahua, je n’ai pas trouvé d’effet vraiment protecteur sur le long terme, hormis limiter la casse liée au brossage.

Le spray démêlant Le Petit Olivier Huile d’Olive, Karité, Argan, sans être aussi efficace que les autres, fait aussi très bien l’affaire. C’est également un produit parfumé, mais le parfum est moins présent que chez le démêlant Revlon, du moins c’est l’impression que j’en ai.

Clarification

Ne vous embêtez pas avec les shampoings clarifiants et chélateurs hors de prix. Vous pouvez en utiliser, évidemment, mais il y a une astuce toute bête tout aussi efficace. Pour vous débarrassez des résidus de calcaire et de produits coiffants, mélangez du sel de table à votre shampoing habituel, ou faites un rinçage au vinaigre dilué (une cuillère à café de vinaigre pour un demi litre d’eau) ou au jus de citron dilué (idem pour le dosage). Beaucoup de shampoings clarifiants et chélateurs utilisent du vinaigre, de l’acide citrique ou du sel. 😉 Vous pouvez aussi utiliser un shampoing sans silicones et sans huiles / beurre contenant des sulfates de manière occasionnelle voire chaque semaine. Si vous avez régulièrement les cheveux poisseux, n’hésitez pas à utiliser des shampoings solides qui contiennent du sodium coco sulfate, comme les shampoings Aromaury. Si votre cuir chevelu le supporte, c’est parfait ! Vous devriez également éviter la superposition de produits coiffants (un gel, une crème, une huile, encore un sérum, tout en même temps… c’est trop, encore un peu et on nous conseillera d’ajouter de la sauce bolognaise pour encore plus de matière…). Si vous utilisez un soin sans rinçage riche, par exemple une crème, il est possible de se passer d’après-shampoing et de masque.

Transparence :

Cet article contient des liens d’affiliation, cela signifie que je pourrais gagner une commission si vous achetez un produit après avoir cliqué sur un lien. C’est une manière parmi d’autres de soutenir le blog si vous en appréciez le contenu et que vous aviez besoin d’un produit, mais ce n’est en aucun cas obligatoire.

Ringarde Skincare

Le site qui ne vous vendra jamais de Drunk Elephant. Les conseils que je vous donne sont ceux que j'applique moi-même.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top