Comment ne plus filer ses collants ? Non, ce n’est pas de la maladresse.

S’il y a bien un vêtement qui agace et qui rime avec obsolescence programmée, c’est la paire de collants. Vous pouvez laisser le bénéfice du doute aux entreprises en vous disant que la paire de collants est par définition un objet fragile et non destiné à durer dans le temps. Foutaises…

Je ressens bien une baisse nette de qualité globale. Calzedonia faisait des collants plutôt durables, en plus d’être sublimes : des collants que je portais des années sans problème. Récemment, la marque subit une forte baisse de qualité d’après les propos des acheteurs. Je me trompe peut-être, mais je cherche vraiment des vêtements durables, et je ne veux plus essayer de vêtements dont la qualité ne fait pas l’unanimité « pour me faire mon propre avis », car je suis 9 fois sur 10 déçue.

Oui, je prête une forte attention aux personnes déçues par la qualité d’une marque. Quand il s’agit de la qualité de l’accueil, beaucoup de personnes exagèrent, ou s’offusquent de ne pas être mieux traités que les autres, et le ressenti du service est très subjectif. Quand il s’agit de la durabilité d’un objet, c’est très différent, et je prends cela au sérieux.

Les marques que j’évite

N’essayez même pas les collants Dim, Well, ou pire, les collants fast-fashion Primark, qui sont des collants à usage unique selon l’avis général. Même pour les petits budgets, c’est un coup à finir ruiné puisque vous devrez en racheter en permanence.

Après avoir recherché divers collants, que ce soit en ligne ou dans les boutiques ayant pignon sur rue, je n’ai pas vraiment trouvé mon bonheur. Je suis tombée sur les collants Cygnes, qui se définissent comme ultra-résistants voire indéchirables. Cela ne me donne aucunement confiance, je trouve l’allégation très exagérée, comme si l’on cherchait absolument à me convaincre. Les avis divergent, certains trouvent effectivement les collants très résistants, mais certains utilisateurs semblent très déçus, car les collants filent très rapidement. Pour des collants à 34 euros la paire, cela refroidit. On apprend sur le site que le terme indéchirable est effectivement une figure de style, et que les collants sont conçus pour être portés 50 fois environ. Le nombre de deniers le plus haut est de 60 et ce sont des collants plutôt fins. Il me semble impossible de faire des collants fins durables, peu importe la technologie et la matière.

Il y a aussi tout un tas de boutiques et d’entreprises « branchées » qui sont sur la niche des collants durables. J’ai un jour essayé les collants de Vog Store. Ils sont absolument superbes. Ils sont un peu plus durables que les collants Dim, mais il filent quand même très rapidement !

Mon choix final

Je suis tombée sur la boutique Berthe aux grands pieds. Pour avoir testé leurs chaussettes, c’est effectivement de la très bonne qualité. Cependant, le prix de leurs collants est exorbitant (de 40 à 80 euros la paire, ça pique, c’est en même temps fabriqué en France) et certaines personnes semblent déçues de la durabilité de leurs collants. Je passe encore mon tour.

Finalement, j’ai hésité entre les marques Le Bourget et Bleu Forêt. De mémoire, j’appréciais beaucoup les deux marques. Les prix des collants Le Bourget sont bien plus raisonnables, puisqu’on les trouve en déstockage toute l’année à des prix bas (moins d’une dizaine d’euros la paire). Les deux marques sont françaises mais Le Bourget ne produit pas en France (la marque produit en Italie, ce qui est déjà pas mal). Malheureusement, il semblerait que Le Bourget ait baissé en qualité récemment. La marque Well appartient d’ailleurs au même groupe.

Mon choix s’est donc orienté vers la marque Bleu Forêt, dont les collants sont fabriqués en France. Je choisis désormais mes collants chez eux. Pour le moment, je ne relève pas de défaut, ils me semblent parfaits et vraiment résistants ! J’utilise notamment des collants en velours ultra-opaque 80 deniers. Il faut seulement noter qu’ils taillent un peu petit, je conseille donc de prendre la taille au-dessus. Je mettrai à jour cet article pour que vous puissiez constater la durabilité. Les collants sont de 14 euros à 30 euros la paire. C’est en même temps cher et raisonnable. Mettre de 14-30 euros pour une paire de collants peut faire peur, surtout qu’on doit souvent acheter plusieurs paires, et que les collants durent rarement plus d’une saison. Cependant, ils semblent être bien plus solides que les autres, ils sont fabriqués en France, ils sont doux et jolis, cela me semble être le choix le plus rentable et vraiment le meilleur rapport qualité-prix.

Il y a une marque britannique également réputée pour ses collants très résistants, Snag. Les prix sont très raisonnables, même si j’imagine que le prix de la livraison doit être un peu moins attrayante. Je n’ai jamais essayé les collants de cette marque mais sachez qu’ils ont une excellente réputation, et surtout, ils font énormément de grandes tailles. Sachant que les grandes tailles manquent souvent dans les boutiques lambda, et qu’en plus les collants taillent souvent petit, je préfère les mentionner.

Les collants Bleu Forêt

Les collants Snag

Pour finir, la solution pour ne plus filer ses collants, c’est simplement … d’en acheter de meilleurs. Il n’y a pas de secret. Non, ce n’est pas de la maladresse de votre part, non, ce n’est pas seulement une histoire d’enfiler sa paire en accrochant avec les ongles. Non, vous ne devriez pas ranger votre chat le temps d’enfiler une paire de collants. Bien sûr, il faut éviter les accrocs tant que possible, mais un collant durable ne deviendra pas filé pour un oui ou pour un non ! Arrêtons un peu de croire que les collants sont destinés à être jetés après quelques utilisations, comme il faut arrêter de croire que les chaussures doivent durer une saison.

Ringarde Skincare

Le site qui ne vous vendra jamais de Drunk Elephant. Les conseils que je vous donne sont ceux que j'applique moi-même.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top