Les produits de beauté les plus inutiles (ou les arnaques de la cosmétique)

Non, je ne parle pas des crèmes, encore moins des crèmes solaires. Beaucoup de vendeurs de formations affirment qu’elles sont inutiles, je ne le crois pas, même si je pense que leur accumulation est inutile. Une bonne crème peut se trouver à moins de 10 euros, c’est loin d’être l’ennemi à abattre dans la liste des produits de beauté inutiles… Les personnes nées avec une peau sèche le savent, dites-leur qu’une crème ne sert à rien, surtout en hiver… Je vous fournis une liste de produits de beauté véritablement inutiles :

Sommaire :

  1. Les crèmes pour les fesses
  2. Les avant-shampoings
  3. Les produits Détox
  4. Conclusion

Les crèmes, oui, mais les crèmes pour les fesses, pour le cou, pour les seins, pour le buste

Je pense que la distinction entre crème visage et crème corps est légitime, puisque les crèmes corps sont souvent plus riches, plus parfumées… La peau du visage et la peau du reste du corps sont assez différentes également. Les crèmes corps donnent souvent des boutons sur le visage. Les crèmes visage ne sont généralement pas suffisantes pour le corps. La différence crème visage / crème contour des yeux peut être légitime également, mais pas dans tous les cas. Souvent la crème contour des yeux est présentée dans un format minuscule, pour un prix bien plus onéreux que la crème visage. Pourtant, beaucoup de crèmes contour des yeux et de crèmes visage ont une composition très similaire, pour ne pas dire identique : seuls le flacon et le prix changent !Dans ce cas, oui, on peut parler d’une subtile opération commerciale… Cependant, le contour des yeux présente une peau bien plus fine que le reste du visage, et certaines personnes tendent à avoir des problèmes d’accumulation de peaux mortes, de sébum et de produits, malgré un nettoyage de la zone.

Dans ce cas, certains contours des yeux présentent une texture bien plus adéquate. Dans le cas de problématiques spécifiques (sécheresse, poches, irritation, notamment), les contours des yeux ont souvent plus d’ingrédients actifs spécifiques, et sont par conséquent plus efficaces sur ces problématiques précises. Autrement, si vous n’êtes pas concernés par ces problèmes, il est évident que vous pouvez utiliser vos crèmes non parfumées et sans ingrédient irritant sur cette partie du visage. La séparation crème mains / pieds et crème corps se fait souvent par une texture très différente (souvent un baume très épais avec plein d’occlusifs, du moins pour les crèmes vendues en parapharmacie) mais aussi pour les pieds des ingrédients kératolytiques (comme l’urée, à un certain pourcentage, ou des acides). Par exemple, les crèmes Eucerin pour les pieds contenant de l’urée sont très efficaces. Le prix est moindre que si vous utilisiez les lotions corps et visage de la même marque sur les pieds, d’autant plus que les soins mains et pieds sont très souvent vendus en lot avec des offres promotionnelles. Pour les autres exemples (buste, fesses, seins), aucune séparation n’est à mon sens suffisamment légitime pour en faire des produits séparés onéreux et utilisant encore plus de ressources… Oui, la peau du buste est différente, souvent plus fine, sujette aux irritations, aux coups de soleil…

Cependant, avec la liste des crèmes visage et corps existantes, vous trouverez nécessairement une crème convenant soit à votre corps, buste inclus, soit une crème visage que vous pourrez aussi utiliser pour votre buste. Par exemple, pour une peau sensible, il faudra soit une crème visage riche sans parfum, soit une crème corps non parfumée. Idem pour le reste. En ce qui concerne les parties rugueuses du corps (coudes, genoux, voire pour certains aisselles) : je n’ai encore jamais vu de crème coude, ou de crème genoux, et j’espère ne pas me tromper, mais il faut être clair… Il suffit d’utiliser une crème corps / visage / mains ou pieds, peu importe, qui contiendra des ingrédients kératolytiques, soit de l’urée ou des acides.En ce qui concerne les crèmes et huiles qui raffermissent supposément les seins ou se targuent de diminuer la cellulite, c’est simple : c’est impossible. Une peau douce aura peut-être cet effet sous forme d’illusion d’optique, mais dans ce cas n’importe quelle crème / huile efficace aura le même effet.

Les avant-shampoings

J’ai appris qu’il existait des avant-shampoings… Le terme après-shampoing est suffisamment stupide, pas la peine d’en rajouter. C’est simplement un démêlant à utiliser sous la douche, qui va éventuellement aussi gainer, mais sur le modèle de l’après-rasage, il faut bien mâcher le travail du consommateur et lui dire comment l’utiliser, exactement, car sait-on jamais, certains seraient tentés de le manger, avec tous ces parfums sucrés. Un avant-shampoing, c’est un après-shampoing qu’il faut utiliser avant le shampoing, et qui coûte le double voire le triple d’un après shampoing de luxe. Je ne vois pas la différence entre un après-shampoing basique que l’on mettrait avant le shampoing, ce que les gens font depuis des lustres, mais si les génies du commerce l’ont décidé… Le coup de génie (ou de stupidité) de ce truc, c’est que les types se sont dit qu’ils allaient enfin autoriser officiellement les gens à utiliser l’après-shampoing avant le shampoing, au cas où nous serions trop bêtes pour oser contourner le mot Après-shampoing, par peur de voir la police débarquer… Le concept est rendu commercialisable, donc légitime, officiel…

Les produits Détox

Comme le mot détox est malheureusement toujours à la mode, vous trouverez quelques produits efficaces qui utiliseront ce terme sur le flacon, notamment dans le domaine capillaire.Un après shampoing que j’appréciais (Vichy Dercos) utilisait ce terme, mais il n’y avait aucun effet détox réel, puisque cela n’existe pas. Il était tout simplement efficace en tant qu’après-shampoing. Cependant, ce mot est complètement dénué de sens, aucune partie du corps n’a besoin de passer par une détox… Ni la zone T du visage, ni le cuir chevelu, encore moins les parties intimes, les aisselles et le foie (qui fait son travail tout seul comme un grand, s’il ne le fait plus, consultez en urgence). J’ai l’impression que la culture du régime s’est littéralement emparée du marché de la beauté. Avant il fallait détoxifier son corps, ce qui n’a aucun sens, en plus d’être dangereux, puisque les produits détoxifiants sont souvent des laxatifs ou des diurétiques qui entraînent une perte drastique non pas de graisse mais d’eau, et ainsi, une perte d’électrolytes) : désormais il faut détoxifier sa peau et ses pores, comme si la peau était une chose sale à corriger… Le soin n’est plus soin, mais un professeur intransigeant de gymnastique qui relèverait chaque mouvement jugé imparfait (ici les mouvements normaux de la peau, comme la production de sébum). Attention, il n’est pas question de critiquer toute exfoliation, mais plutôt l’idée qu’il faudrait remettre la peau à zéro seulement parce que. Parce que, oui mais pourquoi ? Parce que. Le monde du marketing et des pseudo-sciences l’ont voulu. Il y a aussi des productions excessives de sébum qui témoignent de réelles maladies dermatologiques ou d’une production particulière d’hormones, auquel cas il faut voir un dermatologue dans le premier cas, et un endocrinologue pour le second. Ne laissez pas le marketing vous croire qu’ils ont la solution, quand vous avez potentiellement une maladie à traiter. Il y a bien entendu des solutions cosmétiques aux cheveux gras qui le sont parce qu’ils sont poisseux, alourdis par les cosmétiques ou une accumulation de calcaire, il y a des solutions cosmétiques pour nettoyer l’accumulation de sébum mais il n’y a pas de solution cosmétique pour réguler une production excessive de sébum liée à un problème hormonal.

On peut ainsi comprendre qu’une large partie du marché de la cosmétique ne s’inscrit pas dans la réponse à des besoins (ce qui constitue la base du commerce) mais dans une logique prédatrice de réponse à des fantasmes (fantasme de jeunesse éternelle, de perfection…). On me rétorquera que la réponse aux fantasmes et aux caprices est aussi la base du commerce et de la réussite dudit commerce (irrationalité intrinsèque du prestige, besoin d’appartenance, désir mimétique, volonté de distinction entre acteurs sociaux), ce à quoi je réponds que le devoir d’information doit prévaloir sur les gains potentiels liés à l’irrationalité.

Ringarde Skincare

Le site qui ne vous vendra jamais de Drunk Elephant. Les conseils que je vous donne sont ceux que j'applique moi-même.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top