Anti-gaspillage : comment utiliser des produits cosmétiques qui ne conviennent pas?

Ne jetez plus vos produits pour une telle raison ! Comment utiliser des produits cosmétiques qui ne conviennent pas ? Si vous ne trouvez personne pour les reprendre, voici quelques astuces pour leur donner une nouvelle vie :

Lait pour le corps : entretien du cuir (chaussures, canapé, sacs)

Lait démaquillant : idem

Eaux micellaires, toniques, hydrolats : avec un linge en coton, se créer des lingettes rafraîchissantes pour l’été.

On peut aussi utiliser les hydrolats de qualité alimentaire en bain de bouche.

Les hydrolats qui ne sont pas de qualité alimentaire peuvent être utilisés en tant que parfum d’intérieur / parfum personnel.

Les hydrolats peuvent également être utilisés sur les cheveux et le cuir chevelu, les possibilités sont multiples : eau de rinçage, spray démêlant, spray sans rinçage pour rafraîchir les cheveux, soin avant-shampoing sur le cuir chevelu, mélange avec le henné et les autres poudres ayurvédiques…

Sérums, crèmes, masques et autres soins contenant des acides : finir sur les pieds comme exfoliant (laisser toute une nuit) avec des chaussettes.

Cela permet d’éviter les callosités, un peu sur le principe des chaussettes exfoliantes.

Sur les aisselles, cela permet aussi d’exfolier. On peut aussi les utiliser sur les genoux et les coudes !

Sérums niacinamide : cuir chevelu

Sérum au zinc : idem, cuir chevelu

Sérums panthenol : masque avant-shampoing pour les cheveux

Sérum acide hyaluronique : soin sans rinçage pour cheveux

Crèmes trop riches : les finir sur le cou et le buste, des parties souvent oubliées, ou hydrater le cuir (appliquer en très petite quantité). De manière générale, tous les produits visage peuvent aussi être utilisés sur les mains.

Sérums qui font peler la peau (cela peut arriver avec l’acide hyaluronique et l’aloe vera) : les utiliser en masque (en masque de nuit par exemple) puis les rincer, ou éventuellement les finir sur les cheveux.

Shampoing qui ne lave pas assez :

astuce n°1) mélanger avec un shampoing + lavant

astuce n°2) ajouter du sel dans la noisette de shampoing

astuce n°3 l’utiliser uniquement en shampoing longueurs, et utiliser un shampoing plus lavant sur le cuir chevelu. Même si tout le monde répète qu’il ne faut pas mettre de shampoing sur les longueurs, parfois c’est nécessaire (cheveux fins, gras, bains d’huile…)

Gel douche trop doux : nettoyer des pinceaux, des brosses à cheveux (d’ailleurs, c’est indispensable de temps en temps…) ou du linge délicat à la main.

Pour les personnes qui se lavent énormément les mains, on peut finir un tel gel douche pour les mains en alternance avec un savon normal, quand on n’a pas les mains suffisamment sales pour un lavage plus costaud.

Gel douche ou shampoing trop agressif : finir comme nettoyant baignoire / douche / évier.

Comme ça mousse énormément, une très petite quantité suffit.

On peut aussi les utiliser pour laver du linge non délicat à la main. On peut aussi simplement le diluer et l’utiliser quand même sur les cheveux.

Attention, il ne faut pas non plus trop diluer les shampoings, au risque de les rendre inefficaces / trop liquides. Un repère : mettre plus de shampoing que d’eau.

Spray cheveux sans huile : spray nettoyant pour certains objets non fragiles (par exemple les contenants en plastique qui ne contiennent pas d’alimentaire)

Après shampoing qui ne démêle pas ou trop léger : crème sans rinçage pour les cheveux

Huiles (corps, visage, cheveux…) : les finir sur les pieds et les mains

Palettes de maquillage, poudre : loisirs créatifs (vu que c’est assez volatil, évitez de donner cela aux enfants)

Shampoing sec en spray : désodorisant pour chaussures (si, promis !)

Lingettes : Une lingette (bébé, visage, hygiène intime, peu importe) rafraîchit très bien les objets en tissu qui ne craignent pas trop (testé et approuvé sur un canapé en tissu, un vanity…).

Les lingettes bébé peuvent être données à des associations (c’est vraiment préférable à la poubelle, je ne vous expliquerai pas pourquoi…), ou servir à se rafraîchir entre deux douches (note aux amateurs de concerts / festivals !)

Cartons de commandes : plein de gens en ont besoin pour les réutiliser ! N’hésitez pas à demander autour de vous. Attention, il ne faut pas les stocker au sol sur une longue période. Ils se détérioreront, attireront les insectes, en plus de constituer un danger en cas d’incendie. Faites-les plutôt circuler selon les besoins…

Jetez sans culpabiliser :

  • les produits toujours commercialisés qui contiennent des substances formellement interdites (cela arrive, quand une marque échappe aux contrôles)
  • les produits qui présentent un risque pour la santé (notamment les produits qui ont subi un rappel conso)
  • les produits dont la texture ou l’odeur ont changé depuis l’ouverture, ou bien qui ont une texture ou une odeur très différente du produit normalement commercialisé (il arrive que des produits soient mal stockés)
  • les produits très allergisants (certaines colorations cheveux qui contiennent de la paraphénylènediamine)
  • évitez de réutiliser des mascaras très vieux, ainsi que les produits pour les lèvres liquides à la date très dépassée

Ringarde Skincare

Le site qui ne vous vendra jamais de Drunk Elephant. Les conseils que je vous donne sont ceux que j'applique moi-même.

One thought on “Anti-gaspillage : comment utiliser des produits cosmétiques qui ne conviennent pas?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top